La recherche en acupuncture explose! C’est devenu un sujet de recherche très populaire, avec plus de 13300 publications scientifiques depuis 20 ans, ce qui représente un taux de croissance de 10.7%, le double du taux de croissance des publications en biomédecine, la médecine dite « conventionnelle » (référence: Ma et al. 2016). La recherche est également de meilleure qualité (RCTs, métaanalyses) et publiée dans des journaux scientifiques de plus grande renommée. Elle s’est aussi diversifiée, couvrant maintenant davantage de conditions de santé. Notons également que les études proviennent d’une soixantaine de pays différents, avec maintenant une majorité (53%) des articles scientifiques provenant de l’extérieur de la Chine, dont des États-Unis (17,5%) et de l’Angleterre (8,2%) ( référence: Ma et al. 2016). 

Y a-t-il un bias de publication en acupuncture?

Certains critiques niant l’efficacité de l’acupuncture malgré des preuves scientifiques considérables tentent de faire valoir l’argument que les recherches provenant de Chine doivent être écartées des revues comparatives. Bien que cela soit contraire aux normes établies par la Cochrane Collaboration, considérée comme la principale autorité mondiale en matière de méthodologie d’examen, ces critiques affirment que la Chine ne publie que des études positives, se basant un article publié en 1998. Ce phénomène est connu sous le nom de  » biais de publication » et est une problématique touchant la recherche scientifique dans son ensemble, et non un enjeu propre à l’acupuncture. Notons d’abord que la recherche a beaucoup progressé en acupuncture dans les derniers 20 ans, en particulier depuis 2010, ce qui rend cet article de 1998 désuet. Pour trancher la question, on doit pousser la reflexion: le biais de publication en recherche scientifique en acupuncture est-il comparable à celui de la recherche des autres disciplines médicales? Et est-ce que la recherche en Chine est de moindre qualité qu’ailleurs dans le monde?

Un examen des biais de notification dans la recherche médicale en général a révélé que ce problème est très répandu (Lee. et al. 2008; Heneghan et al. 2017; McGauran et al., 2010). « Les résultats de la recherche clinique sont largement sous-déclarés ou rapportés avec retard. Diverses analyses des protocoles de recherche soumis aux comités d’examen institutionnels et aux comités d’éthique de la recherche en Europe, aux États-Unis et en Australie ont révélé qu’en moyenne, seulement la moitié environ des protocoles avaient été publiés » (McGauran et al., 2010).

La plupart des recherches sur l’acupuncture sont menées en dehors de la Chine, mais la Chine produit un grand nombre d’études chaque année. Bien qu’il existe parfois des preuves de problèmes méthodologiques dans la recherche en provenance de Chine, afin que l’argument contre les études chinoises soit valide , il faudrait prouver que ces problèmes méthodologiques se limitent à la Chine, ou y sont considérablement pires. Or, la question du rôle du pays de publication sur la qualité de la recherche a été examinée récemment. Une revue de 2017 publiée dans le Journal of Clinical Epidemiology qui a comparé la qualité méthodologique et analytique des revues systématiques de la Chine et des États-Unis a révélé que la qualité était la même dans les deux pays. Ainsi, le biais de publication est répandu dans le monde entier et ne se limite pas du tout à la Chine ou à tout pays en particulier (Tian et al. 2017).

Références pour cette page:

Evidence based acupuncture (2019), Evidence based acupuncture: a n overview of scientific evidence. Disponible en ligne.

Heneghan C, Mahtani KR, Goldacre B, et al. (2017), Evidence based medicine manifesto for better healthcare: A response to systematic bias, wastage, error and fraud in research underpinning patient care. Evidence-Based Medicine 

Lee K, Bacchetti P, Sim I. (2008), Publication of clinical trials supporting successful new drug applications: a literature analysis. PLoS Med 

McGauran N, Wieseler B, Kreis J, et al. (2010), Reporting bias in medical research – a narrative review. Trials 2010;11:37.

Vickers A, Goyal N, Harland R, et al. (1998), Do certain countries produce only positive results? A systematic review of controlled trials. Control Clin Trials

Tian J, Zhang J, Ge L, et al. (2017) The methodological and reporting quality of systematic reviews from China and the USA are similar. Journal of Clinical Epidemiology 

Yan Ma, Ming Dong, Kehua Zhou, Carol Mita, Jianping Liu, Peter M. Wayne (2016), Publication Trends in Acupuncture Research: A 20-Year Bibliometric Analysis Based on PubMed , Disponible en ligne