Acupuncture et migraine

.

La migraine, ce mal invisible

Beaucoup de gens souffrent de migraines et peinent à trouver le soulagement pour continuer leurs activités normalement. Les migraines se classent en effet au 6e rang mondial des maladies causant le plus d’années d’invalidité selon l’Organisation mondiale de la santé 1.

Souvent récurrentes, les migraines peuvent affecter les personnes atteintes pendant de nombreuses années. Elles sont causées par l’activation dans le cerveau d’un mécanisme qui conduit à la libération de substances inflammatoires douloureuses autour des nerfs et des vaisseaux sanguins de la tête1,2. Selon les plus récentes études, l’acupuncture est une thérapeutique non médicamenteuse efficace pour soulager les migraines et réduire leur récurrence 3.

Les mécanismes physiologiques expliquant l’efficacité de l’acupuncture pour traiter la douleur ont fait l’objet de recherches approfondies depuis plus de 60 ans 4. Bien qu’il reste encore beaucoup à apprendre sur l’effet de l’acupuncture sur le corps humain en général, les voies neuronales de la stimulation des points d’acupuncture ont été cartographiées, allant de  la zone de stimulation, à la moelle épinière et à la désactivation des centres de la douleur dans le cerveau 4,5,6. Il est aussi démontré que l’acupuncture active un certain nombre d’opioïdes naturels du corps et améliore la sensibilité du cerveau à ces substances4,7. Un certain nombre d’autres molécules impliquées dans la réduction de la douleur sont libérées ou régulées par la stimulation de l’acupuncture 4,8.

Sources:

1.Organisation mondiale de la santé, Headache disorders – Fact sheet, Disponible en ligne
2. Silberstein, S.D. 2020, Migraine, Mercks Manual Professional, Disponible en ligne
3. McDonald et Janz, 2017, the Acupuncture Evidence Project, A comparative literature review, Australian Acupuncture and Chinese Medicine Association. Disponible en ligne.
4. Russel, D. & M. Hopper Koppelman. Acupuncture for Pain – Evidence Summary, Evidence based acupuncture, Disponible en ligne
5. Longhurst, J., Chee-Yee, S., & Li, P. (2017). Defining Acupuncture’s Place in Western Medicine. Scientia, 1–5.
6. Zhang, Z.-J., Wang, X.-M., & McAlonan, G. M. (2012). Neural Acupuncture Unit: A New Concept for Interpreting Effects and Mechanisms of Acupuncture. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2012(3), 1–23. https://doi.org/10.1016/j.brainresbull.2007.08.003
7. Harris, R. E., Zubieta, J.-K., Scott, D. J., Napadow, V., Gracely, R. H., & Clauw, D. J. (2009). Traditional Chinese acupuncture and placebo (sham) acupuncture are differentiated by their effects on μ-opioid receptors (MORs). NeuroImage, 47(3), 1077–1085. https://doi.org/10.1016/j.neuroimage.2009.05.083
8. Zhao, Z.-Q. (2008). Neural mechanism underlying acupuncture analgesia. Progress in Neurobiology, 85(4), 355–375. https://doi.org/10.1016/j.pneurobio.2008.05.004
9. Image par Yangcao

Acupuncture et sommeil

.

Retomber dans les bras de Morphée

Il nous arrive tous, de temps à autres, d’éprouver des difficultés à trouver le sommeil. Parfois, notre quotidien est plus stressant et nous dormons moins bien. Alors qu’à d’autres moments, l’insomnie nous surprend sans raison apparente. Si ces difficultés à dormir surviennent trop souvent, et que nous n’arrivons plus à trouver le repos nécessaire, la nuit peut devenir source d’angoisse.

Je vois régulièrement en clinique des personnes aux prises avec des troubles de sommeil, que ce soit pour des difficultés d’endormissement, un sommeil entrecoupé, un réveil précoce, ou encore de l’hypersomnie. Chaque semaine, je constate à quel point l’acupuncture peut apporter une aide significative aux personnes qui cherchent à retrouver un sommeil réparateur.

Dans cet article, je vous partage la perspective de la médecine traditionnelle chinoise sur les troubles du sommeil, ainsi que quelques trucs complémentaires pour vous aider à mieux dormir.

Le Yin et le Yang du sommeil

L’acupuncture est utilisée depuis des millénaires pour rééquilibrer l’état « Yin » et « Yang » du corps. Examinons ce concept fondamental de la médecine traditionnelle chinoise de plus près, afin de faire le parallèle avec notre représentation actuelle de la physiologie humaine, et l’équilibre du système nerveux autonome.

Le corps cherche naturellement à maintenir ses systèmes vitaux dans un équilibre sain. Les biologistes appellent cet état l’homéostasie. Dans les troubles du sommeil, le système nerveux autonome est généralement débalancé, et le corps n’entre pas en mode repos. Des études récentes démontrent que l’acupuncture favorise le sommeil 1,2,3, en modulant le système nerveux autonome, permettant ainsi au corps de rétablir son équilibre naturel, son homéostasie 4 .

La médecine traditionnelle chinoise nous décrit les différents états du corps dans un autre langage mais il existe de nombreux parallèles avec la physiologie. L’état « Yin » du corps s’apparente à l’état induit par la portion du système nerveux, qui signale à nos organes et fonctions vitales d’entrer dans une condition de relaxation, un mode favorable au repos, à la digestion, et à la régénération du corps (c’est la branche parasympathique du système nerveux). L’état « Yang » s’apparente quant à lui à l’état induit par la portion du système nerveux qui signale à notre corps d’entrer en mode alerte, suite à un stress par exemple (c’est la branche sympathique du système nerveux). Cet état est relié à l’éveil 4.

Ainsi, chez les personnes aux prises avec des troubles du sommeil, je travaille en clinique à rétablir l’équilibre entre leur état « Yin » et « Yang ». Un biologiste pourrait dire, en d’autres mots, que l’acupuncture modulera leur système nerveux, afin de favoriser un retour à l’homéostasie!

Des habitudes qui favorisent le sommeil

Il est également démontré que d’adopter certaines habitudes peuvent favoriser un sommeil profond et réparateur. Voici quelques trucs.

Consolider votre rythme circadien

Photo prise par Bas Masseus

Le rythme circadien est un rythme biologique interne d’une durée d’environ 24 heures. Une désynchronisation entre les rythmes de veille-sommeil interne et le cycle lumière-obscurité peuvent induire chez une personne de l’insomnie, une somnolence diurne excessive ou les deux 5.

Adopter des habitudes renforçant le rythme circadien favorise le sommeil. Ceci consiste entre autre à synchroniser davantage son exposition à la lumière et l’obscurité, selon l’heure de la journée, pour mieux dormir 6,7. Pour ce faire, exposez-vous à la lumière du soleil ou d’autres sources lumineuses en journée, et tamisez les lumières en soirée. Il est important de réduire votre exposition aux écrans en soirée, car ils émettent une lumière qui reproduit l’effet du soleil sur le corps, et stimule l’éveil. Si vous ne pouvez pas réduire votre temps d’écran en soirée, pensez à installer un filtre à lumière bleue sur les appareils électroniques utilisés.

Tentez aussi de maintenir un horaire de réveil et de sommeil stable tout au long de la semaine. Les grandes variations d’heure de lever et coucher peuvent contribuer à induire des troubles de sommeil chez certaines personnes 5.

Favoriser la détente en soirée

Le sommeil devient difficile quand le corps demeure en état d’hyper-vigilance, lorsque le système nerveux autonome sympathique prend le dessus sur le parasympathique. Prenez une heure pour relaxer avant de vous coucher, de façon à entrer dans un mode favorisant l’apparition de la fatigue. Tentez de mieux ressentir votre fatigue en soirée et d’aller vous coucher lorsque cette somnolence s’installe 8.

Il existe des techniques de relaxation efficaces pour calmer le corps. Tout comme l’acupuncture, la méditation est démontrée avoir un effet modulateur sur notre système nerveux 9,1,2,3. Aujourd’hui, il existe de nombreux d’outils pour nous accompagner dans ces exercices, dont des vidéos partagés sur internet et des applications pour téléphone. Ma recommandation: l’application gratuite pour téléphone Les méditations.

Je vous partage aussi l’enregistrement d’un de mes exercices méditatifs simples pour favoriser le sommeil. Bonne écoute!

Exercice de méditation pour favoriser le sommeil
Méditation lue par Kathleen McMeekin, sur une musique de Moby. Le texte est en parti inspiré d’une méditation partagée par Frédéric Burri.

Photo prise par Idiosyncratic I

Faire de l’exercice en journée

Photo prise par Tirachard Kumtanom

Un mode de vie trop inactif peut être nuisible pour le sommeil. Les études démontrent que faire de l’activité physique est un facteur important pour maintenir un sommeil de qualité. Toutefois, pratiquer une activité physique intense tard le soir peut nuire au sommeil. Le moment le plus favorable pour faire de l’exercice physique serait en d’après-midi, de 4 à 8 heures précédant l’heure du coucher 10.

Acupression

L’acupression consiste à stimuler un point d’acupuncture, par le massage et en appliquant une pression sur la zone visée. Voici deux grands points d’acupuncture utilisés pour favoriser le sommeil11. Vous pouvez masser ces points en soirée, pendant 1 à 2 minutes, en effectuant une pression et des petites rotations avec le bout d’un doigt.

Anmian: Il est situé à la base du crâne, derrière l’oreille, au niveau du muscle sternocleïdomastodien 11.

Yongquan: Il est situé sous le pied, dans la dépression au centre du pied, au tiers supérieur vers la base des orteils 11.

Source: Focks, 2009

Photo par Andreas

Alimentation

Photo prise par Martin Lopez

En médecine traditionnelle chinoise, l’alimentation est perçue comme un outil important pour nous aider à maintenir ou retrouver une bonne santé. Les aliments sont classés selon leurs effets sur le corps. Dans un contexte d’insomnie, la règle générale serait d’éviter des aliments très « Yang » et de favoriser les aliments nourrissant le « Yin » 12.

Aliments Yin: Certains aliments peuvent être consommés plus fréquemment pour nourrir les composantes « Yin » du corps. Par exemples, vous pouvez intégrer davantage dans votre alimentation l’avoine, le tofu, les bouillons à base d’os, les baies, le sésame, les légumes verts, le cresson et les fèves germées, les algues, les poissons, les poires, ainsi que les œufs 12.

Un plat réconfortant de la cuisine traditionnelle asiatique utilisé pour soutenir les composantes « Yin » du corps est le Congee, un gruau de riz, servi soit au déjeuner ou en accompagnement lorsqu’en convalescence. Recette de Congee

Aliments Yang: À l’inverse, il est recommandé d’éviter ou de réduire des aliments qui stimulent le « Yang ». Par exemple, vous pouvez réduire votre consommation en café, boissons énergisantes, alcool, aliments épicés, gingembre, viandes grasses, en particulier en après-midi et soirée 12.

Prenez note que ces conseils alimentaires sont généraux et une évaluation approfondie peut être faite lors d’une session en acupuncture, afin d’identifier les aliments à prioriser dans votre cas précis.


S’écouter

L’insomnie est un problème qui peut être très envahissant et affecter grandement le quotidien de ceux et celles qui en soufrent. L’acupuncture est un puissant allié pour aider à retrouver un sommeil ressourçant. Mais parfois, quelques modifications à notre mode de vie suffisent pour mieux dormir. Je vous invite à mettre en pratique ces quelques conseils, et de partir à la découverte de ce qui favorise votre sommeil. Écoutez votre corps. Il vous guidera sur le chemin de l’équilibre et du mieux être.

L’insomnie est un problème qui peut être très envahissant et affecter grandement le quotidien de ceux et celles qui en soufrent. L’acupuncture est un puissant allié pour aider à retrouver un sommeil ressourçant. Mais parfois, quelques modifications à notre mode de vie suffisent pour mieux dormir. Je vous invite à mettre en pratique ces quelques conseils, et de partir à la découverte de ce qui favorise votre sommeil. Écoutez votre corps. Il vous guidera sur le chemin de l’équilibre et du mieux être.

L’insomnie est un problème qui peut être très envahissant et affecter grandement le quotidien de ceux et celles qui en soufrent. L’acupuncture est un puissant allié pour aider à retrouver un sommeil ressourçant. Mais parfois, quelques modifications à notre mode de vie suffisent pour mieux dormir. Je vous invite à mettre en pratique ces quelques conseils, et de partir à la découverte de ce qui favorise votre sommeil. Écoutez votre corps. Il vous guidera sur le chemin de l’équilibre et du mieux être.

Quelques ressources additionnelles:

Université Laval – Service de psychologie – Conseil pour mieux dormir
Agenda du sommeil
Fondation Sommeil

Sources:

1.Huijuan Cao,, Xingfang PanHua LiJianping Liu, 2009. Acupuncture for Treatment of Insomnia: A Systematic Review of Randomized Controlled Trials, J Altern Complement Med. 2009 Nov; 15(11): 1171–1186, Disponible en ligne
2. Zhao K. Acupuncture for the treatment of insomnia. Int Rev Neurobiol. 2013;111:217-34.
3. Guo, J., Wang, L.-P., Liu, C.-Z., Zhang, J., Wang, G.-L., Yi, J.-H., & Cheng, J.-L. (2013). Efficacy of Acupuncture for Primary Insomnia: A Randomized Controlled Clinical Trial. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2013, 1–10. doi:10.1155/2013/163850
4. Cheng, K. 2013 Neurobiological mechanisms of acupuncture for some common illnesses: a clinician’s perspective. Journal of Acupuncture and Meridian Studies. 2014 Jun;7(3):105-14. doi: 10.1016/j.jams.2013.07.008. Epub 2013 Aug 17.
5. Schwab, R.J. 2018. Troubles du rythme circadien du sommeil, Mercks Manual, Disponible en ligne .
6. Boubekri M, Cheung IN, Reid KJ, Wang C-H, Zee PC. 2014. Impact of windows and daylight exposure on overall health and sleep quality of office workers: a case-control pilot study. J Clin Sleep Med. 10(6):603–611
7. Leger D, Bayon V, Elbaz M, Philip P, Choudat D. 2011. Underexposure to light at work and its association to insomnia and sleepiness: a cross-sectional study of 13 296 workers of one transportation company. J Psychosom Res. 70(1):29–36
8. Morin, C. Vaincre les ennemis du sommeil, Éditions de l’Homme
9.Tang, Yi-Yuan ; Ma, Yinghua ; Fan, Yaxin ; Feng, Hongbo ; Wang, Junhong ; Feng, Shigang ; Lu, Qilin ; Hu, Bing ; Lin, Yao ; Li, Jian ; Zhang, Ye ; Wang, Yan ; Zhou, Li ; Fan, Ming, 2009. Central and autonomic nervous system interaction is altered by short-term meditation, Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America [0027-8424] Tang, Y.-Y. yr:2009 vol:106 iss:22 pg:8865 -8870
10. Youngstedt SD, O’connor PJ, Dishman RK. 1997. The effects of acute exercise on sleep: a quantitative synthesis. Sleep. 20(3):203–214
11.Focks, C. 2009. Atlas d’acupuncture, Edition Elsevier, 738 pages
12. Racette, P.E. 2007 Manger le dragon: compendium de diétothérapie en médecine chinoise, CCDMD




Photo prise par Andrea Piacquadio

Boosting our energy this winter

Many people feel a drop in energy with the days getting shorter and the arrival of cold weather. Fatigue, oversleeping, moodiness or depressive feelings are symptoms that occur in some people in winter.

Western medicine will often talk about seasonal affective disorder, or seasonal depression.

Traitement avec une lampe électromagnétique

Acupuncture can help people with these symptoms. It is indeed a beneficial therapy in cases of fatigue, depression and mood disorders, with and without a seasonal dimension to them.

Acupuncture can also have a warming effect on the body, a sensation that persists after treatment and help people who cannot keep warm during the winter. In my practice, I use heat to stimulate certain acupuncture points, using the electromagnetic lamp or moxa.

Traitement au moxa

Although more common in winter, did you know that our body can experience seasonal affective disorder at other times of the year? Seasonal symptoms will be different, however, such as sleep disturbances or restlessness during the summer.

Faire le plein d’énergie pour l’hiver

Nombreux sont ceux qui ressentent une baisse d’énergie avec les jours qui raccourcissent et l’arrivée du temps froid. Une fatigue, une frilosité, une humeur plus morose ou des sentiments dépressifs sont des symptômes qui apparaissent chez certaines personnes en hiver.

La médecine occidentale parlera souvent de trouble affectif saisonnier, ou de dépression saisonnière.

Traitement avec une lampe électromagnétique

L’acupuncture peut aider les personnes aux prises avec ces symptômes. C’est une approche thérapeutique bénéfique dans les cas de fatigue, de dépression et des troubles de l’humeur, avec une dimension saisonnière ou non.

L’acupuncture peut aussi avoir un effet réchauffant sur le corps, une sensation qui perdure après le traitement et soulage la frilosité. En clinique, j’utilise alors la chaleur pour stimuler certains points d’acupuncture, à l’aide de la lampe électromagnétique ou du bâton de moxa.

Traitement au moxa

Bien que plus commun en hiver, saviez-vous que notre corps peut vivre un trouble affectif saisonnier, à d’autres moments dans l’année ? Les symptômes saisonniers seront différents toutefois, tel que des troubles du sommeil ou de l’agitation durant l’été.

Références:

McDonald et Janz, 2017, the Acupuncture Evidence Project, A comparative literature review, Australian Acupuncture and Chinese Medicine Association. Disponible en ligne.

Wang T., Xu C., Pan K, Xiong H, 2017, Acupuncture and moxibustion for chronic fatigue syndrome in traditional Chinese medicine: a systematic review and metaanalysis, BMC Complementary and Alternative Medicine, 17:163, Disponible en ligne.